Saison 2019-2020

Mardi 10 septembre 2019, à 14 heures

 

Le vin en Belgique,

hier et aujourd'hui

L'aventure de la viticulture en Belgique vous est racontée sans modération ! Nos vins belges sont loin d'être de la piquette: les récentes distinctions décernées à certains crus attestent même de la supériorité de vignobles locaux sur de grands vins traditionnels.

Pour comprendre ce renouveau de la vigne dans nos contrées, nous envisagerons d'abord l'histoire de la viticulture en Gaule, les vins romains et vins gaulois, les origines de la viticulture à Torgny, Amay et dans la vallée mosane dès le VIIe siècle. Ensuite, les vignes dans la vallée mosane hier et aujourd’hui de Visé à Bouvignes en passant par Liège, Huy et Namur seront au programme, mais aussi des vignobles originaux et inattendus comme le vignoble dans le vallon de la Legia.

Le vin en Belgique passe progressivement de l’amateurisme passionné à une viticulture plus rentable. On trouve aujourd’hui des appellations en Wallonie et en Flandre. Les perspectives d’avenir sont encourageantes.

Et... 

In vino veritas: mini dégustation. 

 

Joseph Deleuse, sommelier, breveté de l’École d’hôtellerie de Liège (restauration et œnologie), professeur agrégé de l’enseignement secondaire, auteur de "Le vallon de la Légia. Derniers vestiges, derniers témoins". 

 

Avec le soutien du Service de l'Education permanente de la Province de Liège et de l'asbl Options Malmedy. 

      

 

Vlan Echos 28/8/2019, Nos bons plans sorties. La conférence en images. 


Mardi 22 octobre 2019, à 14 heures 

 

La Bataille des Ardennes: décembre 1944

Le conférencier va tenter d'apporter quelques éléments de réponses afin de comprendre pourquoi, 75 ans plus tard, la Bataille des Ardennes fait encore parler d'elle. Après avoir brièvement décrit ce qu'on entend par Bataille des Ardennes, les faits majeurs des événements de décembre 1944 et janvier 1945 qui ont frappé si tragiquement la région seront présentés. La deuxième partie de l'exposé abordera la mémoire de la Bataille.

Trois personnes viendront évoquer leur vie à Malmedy durant cet hiver 44-45.

 

 

Mathieu Billa, directeur du Bastogne War Museum, historien, auteur de "La Bataille des Ardennes. La vie brisée des sinistrés" éditions Racine, "Ardenne 1944-1945" Orep éditions. 

 

Vlan Echos 9/10/2019, p.16. La conférence en images. Vlan Échos 6/11/2019, p.7. 


Mardi 12 novembre 2019, à 14 heures

 

Quelle forêt pour demain?

Les forêts belges et plus généralement d'Europe souffrent des modifications du climat et de l'importation accidentelle de nouvelles maladies. La sécheresse de 2018 a durement fragilisé les épicéas ardennais touchés par le scolyte et la chalarose décime les frênes du Condroz. Les hêtres, les frênes, les douglas ont eux aussi leur lot de problèmes sanitaires. Ce sont donc les essences majeures de nos forêts qui sont touchées et plusieurs d'entre elles pourraient fortement régresser au vu des évolutions potentielles du climat à moyen terme. Les forêts, de par leur capacité à stocker le carbone, sont pourtant reconnues comme étant une part de la solution aux changements climatiques. Face à ce constat, afin de conserver des forêts fonctionnelles, productives et accueillantes, les forestiers doivent aujourd'hui commencer à adapter les forêts afin de les rendre plus résilientes et leur permettre de continuer à jouer les différents rôles qu'on leur attribue. Différents types de mesures d'adaptation (diversification des essences, préservation des sols, sylviculture dynamique...) seront abordés. L'utilisation de nouvelles essences venues "du sud" et la migration assistée de nouvelles provenances seront seront présentées en lien avec le projet de la Société Royale Forestière de Belgique qui met en place un réseau de parcelles expérimentales à travers la Belgique afin d'identifier et tester les essences forestières qui seront les mieux adaptées aux conditions futures. Cèdres de l'Atlas, chêne pubescent, noisetier de Byzance et épicéa d'Orient feront-ils partie de la palette du forestier à l'avenir? Réponse dans une cinquantaine d'années...

 ©srfb

Nicolas Dassonville, botaniste, écologue et gestionnaire forestier au sein de la Société Royale Forestière de Belgique, responsable du projet "Arboretums" pour adapter les forêts belges aux changements climatiques.  



Vlan Échos 6 /11 /2019, p. 12. La conférence en images. 


Mardi 7 janvier 2020, à 14 heures

Conférence chantée piano voix


Schumann, le poète de la musique

Poète devenu compositeur, amoureux tourmenté et passionné, Robert Schumann est né en 1810 à Zwickau en Allemagne. Il incarne le musicien romantique par excellence avec ses Lieder à tomber en extase, ses pages de piano parmi les plus belles du XIXe siècle.

Schumann a commencé à composer de petites pièces à l'âge de 9 ans. En 1826, à la mort de son père, il opte pour la création de musique poétique. Après des études de droit à Leipzig et Heidelberg, il décide de se consacrer à la musique et retourne à Leipzig pour étudier le piano. Il a 20 ans. Quelques années plus tard, sa main droite étant devenue infirme, il doit abandonner sa carrière de pianiste et il se consacre entièrement à la composition.  En 1840, il épouse Clara Wieck après des années de conflit avec le père de celle-ci. Cette même année, il compose de nombreux l

Lieder qui sont autant de chants d’amour. L’amour de Robert pour Clara sera l'une de ses principales sources d’inspiration : il lui dédie de nombreuses œuvres pour piano, de véritables bijoux musicaux. Phobies, graves dépressions et échecs professionnels ne cessent d'amenuiser le musicien. En 1850, il obtient un poste de direction d’orchestre à Düsseldorf, qu’il n’arrive pas à assumer. Nuit et musique se confondent, il perd la raison. En 1854, il est conduit dans un asile près de Bonn où il meurt 2 ans plus tard à l'âge de 46 ans, le 29 juillet 1856.

 

Denis Gabriel,  musicien, baryton, mélodiste. Initié à la musique et particulièrement au chant dès son plus jeune âge, Denis Gabriel développe ses connaissances musicales et humaines auprès d'Elise Chantraine qui sera pour lui une source intarissable de connaissance. Il a étudié le chant au Conservatoire Royal de Liège dans la classe de la cantatrice Huberte Vecray-Duchamps, avant de rejoindre l'enseignement de José Van Dam dans la même institution. Lauréat du Concours International de Mélodie et Oratorio de Clermont-Ferrand et demi-finaliste du Concours International Julian Gayarre, présidé à l'époque par José Carreras. Directeur d'ensembles vocaux. Créateur et directeur des asbl "Les chemins d'Elise" et "Il pleut des cordes" qui mettent en lumière le talent de jeunes artistes.


Mardi 11 février 2020, à 14 heures

 

L'intelligence artificielle, danger ou progrès?

L'intelligence artificielle fait déjà partie de notre quotidien. Aujourd’hui, d’une simple phrase, on peut connaître la météo, programmer une alarme, être averti d'un rendez-vous avec le trajet pour s’y rendre… Au-delà de ces usages pratiques, l'intelligence artificielle recouvre des champs d'application quasi infinis: traduction automatique, voiture autonome, aide médicale au diagnostic, réduction des consommations d'énergie et bien d'autres secteurs où la technologie amplifie l'intelligence humaine. L'IA apprend vite, très vite, mais jusqu'où peut-elle aller sans nous mettre en danger?

Gilles Louppe, professeur associé en Intelligence Artificielle à l'Université de Liège, Département d'électricité, électronique et informatique Institut Montefiore, chercheur au CERN (Genève), docteur en sciences informatiques.


Mardi 10 mars 2020, à 14 heures

 

Picasso, le feu du génie

Né en 1881 à Malaga dans le sud de l’Espagne, cet artiste de génie traverse près d’un siècle d’existence et marque profondément par son œuvre abondante et variée le visage de l’art moderne. Plus de 15.000 peintures, des sculptures, dessins, céramiques, lithographies, gravures constituent son immense production dont les périodes bleue, rose, africaine, cubiste, néo-classique, l’époque des "Demoiselles d'Avignon", de "Guernica" sont les plus connues. Ce fut, à l’époque,  une révolution, une odyssée picturale unique, dont chaque escale est une étape à découvrir, à assimiler pour se défaire des conventions artistiques acquises et partir à la recherche de nouvelles formes, de nouvelles couleurs. Par ailleurs, la personnalité de Picasso est à la mesure de sa peinture : puissante, déconcertante, parfois grandiose ou cruelle, mais aussi tendre et passionnée.

 

© The Metropolitan Museum of Art/The Irving Penn Foundation.


Donatienne Blanjean, historienne de l'art, collaboratrice didactique au département d'histoire de l'art de l'Université de Namur, enseignante en histoire de l'art à Institut des Arts de Diffusion de Louvain-la-Neuve (IAD), fondatrice de l'asbl Sillages.

 


Mardi 12 mai 2020

visite culturelle

 

Trèves

Surnommée la "deuxième Rome", Trèves est nichée entre les monts de l'Eifel et le Hunsrück. Connue pour la Porta Nigra mais recelant bien d'autres trésors, Trèves est un véritable carrefour historique et un point de rencontre entre les civilisations celtiques, germaniques et romaines au bord de la Moselle. 

 

© Rheinland-Pfalz Tourismus

 



 

Informations pratiques

 

Les conférences de l'UDA ont lieu au Malmundarium, salle du Chapitre (rez-de-chaussée).

Place du Châtelet 10
4960 Malmedy

Accès PMR.

Entrée: 5 euros. 

Parking gratuit à l'arrière du bâtiment, côté bibliothèque. 

TEC: 395, 397, 595, 745, 845.

 

 

© malmundarium.be

 


Nos partenaires


Le Malmundarium

Le Plan de Cohésion Sociale